Paroisse St-Paul l'Ermite
Lampions Diapo


Activités Pastorales à la Paroisse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

Le Saint Rosaire et ses 15 Mystères

Le Rosaire est une forme de prière répétitive qui existe depuis le XIIe siècle. C’est à un chartreux, Dominique de Prusse (dès 1409 à Trèves) qu’il faut attribuer l’institution du Rosaire tel qu’on le connaît avec ses quinze mystères et ses cent cinquante “Je vous salue Marie”. Jean-Paul II a rajouté en 2002 cinq nouveaux mystères. Le frère Manuel Rivero, o.p., nous propose une méditation des Mystères.





*****

Comment prier le chapelet






    Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
    Dieu viens à mon aide.
    Seigneur, à notre secours. Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles. Amen.

Pour chaque dizaine, on énonce le "mystère", par exemple, pour le premier mystère: "L'annonciation de l'Ange à Marie".

Aprés un bref temps de méditation, on récite un Notre Père, dix Je vous salue Marie et un Gloria.

Pour chaque dizaine du chapelet, on peut ajouter une invocation.

À la fin du Rosaire, on peut réciter les litanies de Lorette, ou une autre prière mariale.

 *****

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses, come nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal. Amen

Je vous salue, Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant, et à l'heure de notre mort. Amen

Gloire au Père et au Fils at au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Litanies de Lorette

Salut, ô Reine, mère de miséricorde: notre vie, notre douceur et notre espérance, salut!
Enfants d'Ève, exilés, nous crions vers toi; vers toi, nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes.
Ô toi, notre avocate, tourne vers nous ton regard miséricordieux. Et après cet exil, montre-nous Jésus, le fruit béni de tes entrailles, ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie!

*****

Pourquoi réciter le chapelet ?



Le pape Jean-Paul II répond aux critiques faites au rosaire :

    « Certains contestent le rosaire. Ils disent : c’est une prière infantile, superstitieuse, qui n’est pas digne de chrétiens adultes. Ou bien : c’est une prière qui tombe dans l’automatisme et qui se réduit à une répétition hâtive, monotone et ennuyeuse de « Je vous salue Marie ». Permettez-moi de vous livrer quelques impressions à ce sujet, en tant que pasteur.

    La première : la crise du rosaire vient dans un second temps. Elle est précédée aujourd’hui par une crise de la prière en général. Les gens sont entièrement absorbés par leurs intérêts matériels ; on ne pense plus guère à l’âme ; le bruit a envahi notre existence. Macbeth pourrait répéter : « J’ai tué le sommeil, j’ai tué le silence ! ». Nous avons bien du mal à trouver un petit moment pour la vie intérieure et pour la « dulcis sermocinatio » la douce conversation avec Dieu. (…)

    Deuxième impression : quand on parle de « chrétiens adultes » en prière, on exagère parfois. Personnellement, quand je parle seul à seul avec Dieu ou avec la Vierge Marie, plus qu’un adulte, je préfère me sentir comme un enfant. La mitre, la barrette, l’anneau disparaissent ; j’envoie en vacances l’adulte et l’Évêque, ainsi que le port grave, posé et pondéré, pour me laisser aller à la tendresse spontanée de l’enfant devant son papa ou sa maman. Être – au moins pendant quelques demi-heures – devant Dieu ce que je suis en réalité, avec ma misère et avec le meilleur de moi-même : je laisse surgir du fond de mon être l’enfant d’autrefois, qui veut aimer le Seigneur, et qui sent parfois le besoin de pleurer pour que lui soit accordée la miséricorde. Tout cela m’aide à prier. Le rosaire, prière simple et facile, m’aide parfois à redevenir un enfant, et je n’en ai pas honte du tout. »

COORDONNÉES

Secrétariat

Mme Danièle Cormier: 450-581-0696
Lundi, mardi et jeudi
9h à midi et 13h à 16h

377, rue du Village, J5Z 1S6, Repentigny, PQ

paroissestpaul2004@yahoo.ca

450-581-0696
Télécopieur: (450) 581-2603

Facebook

 

      Droits d'auteur © 29 janvier 2020. Réalisation de Normand de Tilly, pour Paroisse St-Paul l'Ermite. Sans but lucratif